Accueil   >   Blog   >   Cultivez vos compétences transverses et boostez votre employabilité

Cultivez vos compétences transverses et boostez votre employabilité

Life long learning

Tendances

Dans un marché du travail sous tension et en profonde mutation, les compétences transverses sont de plus en plus au cœur de la stratégie RH dans les entreprises. Plus qu’un vecteur de compétitivité, la gestion des compétences va bien au-delà de la fiche de poste, devenant un véritable enjeu d’employabilité. 

En effet, de plus en plus plébiscitées, les compétences transverses ou transversales sont à présent les plus recherchées par les entreprises. 

Mais alors qu’est-ce qu’une compétence transversale ? Pourquoi y accorder de l’importance ? Et comment les identifier et les valoriser ? 

Qu’est-ce qu’une compétence transverse ou transversale ?

Les situations de travail transversales sont des situations professionnelles qui mobilisent des compétences génériques sans être forcément attachées à un métier ou un secteur d’activité spécifique.

Ainsi, les compétences transverses ou transversales sont des compétences génériques, pouvant être mobilisées dans diverses situations professionnelles, sans forcément être attachées à un métier ou un secteur d’activité.  

Elles peuvent être directement liées à des savoirs de base (lecture, écriture, compétences bureautiques et informatiques) ou être des compétences comportementales, cognitives ou organisationnelles.

Le fait que les compétences transversales ne soient pas spécifiques à un métier ne veut pas dire pour autant qu’elles occupent la même place dans tous les métiers. En effet, certains métiers, par nature comportent plus de certaines compétences que d’autres.  

Pourquoi les compétences transversales sont-elles de plus en plus utiles et recherchées ?

En cas de premier emploi 

Ces compétences sont essentielles au moment d’une recherche d’emploi, notamment lors d’un premier emploi. En effet, le candidat peut difficilement s’appuyer sur une expérience professionnelle concrète.  

En cas de reconversion 

Ces compétences sont également un atout majeur lors d’une reconversion professionnelle. En effet, Prenons par exemple le cas géomètre. S’il cherche à se reconvertir dans la data, en plus d’une formation adéquate technique, il pourra mettre en avant son appétence pour les chiffres et sa rigueur par exemple.  

Le défi des nouveaux métiers 

Enfin, le renouvellement inéluctable des compétences qu’impliquent les transitions numérique, énergétique et écologique favorise la mise en avant de ces compétences transversales. En effet, il peut être compliqué de recruter pour un métier nouveau dont aucune formation n’existe encore.

L’identification et l’utilisation des compétences transverses peut permettre d’accroître la capacité du marché du travail à s’adapter aux évolutions des emplois.

Quelles sont les compétences transversales ?  

France Stratégie et Pôle emploi ont distingué 16 situations de travail transversales : 

  1. Compréhension et la rédaction de documents écrits
  2. Utilisation d’outils informatiques
  3. Contact avec le public
  4. Réponse immédiate à une demande
  5. Travail en équipe
  6. Encadrement, supervision des personnes
  7. Organisation du travail au travers :
    1. des rythmes de travail et des contraintes de production
    2. du caractère répétitif ou non des tâches
    3. de l’autonomie dans les procédures
    4. De la coopération
  8. Procédures de qualité et la prise en charge des risques,
  9. Efforts physiques
  10. Environnement physique contraint (humidité, courant d’air et température basse ou élevée)
  11. Conduite d’un véhicule
  12. Manipulation ou examen de petits objets
  13. Attention visuelle ou sonore
  14. Travail sous pression
  15. Charge émotionnelle
  16. Changements organisationnels

De ces seize situations de travail transversales on peut en tirer des compétences transverses, qu’elles soient de nature, techniques, générales ou interpersonnelles. Vous trouverez ci-dessous quelques exemples :  

Compétences techniques 

  • Savoir utiliser les outils de bureautique et informatiques, 
  • Avoir une dextérité manuelle, 
  • Capacité à conduire un véhicule, 
  • Résistance physique et capacité à adopter les gestes et postures aux différentes situations pour ménager votre corps et éviter les douleurs, 

Compétences générales 

Parmi les compétences générales, on peut citer le fait d’être capable de : 

  • Communiquer à l’oral et à l’écrit, 
  • Gérer les priorités, s’organiser, 
  • Maîtriser ses émotions, à gérer le stress et à prendre du recul, 
  • S’adapter 
  • Avoir de la réactivité,  
  • Résoudre des problèmes, 
  • Fixer des objectifs, 
  • Prise d’initiative, 
  • Se montrer imaginatif et créatif, 
  • Se montrer minutieux, 
  • Négocier et persuader, 
  • Présenter clairement des projets… 

Compétences interpersonnelles 

Les compétences interpersonnelles, quant à elles, regroupent nos capacités à interagir avec les autres. Il peut s’agir : 

  • De l’empathie, 
  • Du sens de l’écoute, 
  • Du sens de la relation client, 
  • D’une facilité à travailler d’équipe et à coopérer, 
  • De la capacité à motiver des équipes, à fédérer,  
  • De la capacité à capter l’attention d’un auditoire, 
  • De la capacité à décrypter le langage corporel… 

 

Comment valoriser vos compétences transversales ?

Savoir bien définir ses compétences 

Commencez par bien identifier et définir vos compétences transversales afin de savoir les mettre en avant face aux recruteurs, surtout si vous briguez un poste ou un secteur d’activité différent du vôtre.  

Pour identifier ce type de compétences, il est souvent plus facile de partir d’expériences concrètes et de dresser ainsi la liste des situations dans lesquelles vous excellez. Par exemple :  

  • Vous êtes à l’aise pour résoudre les conflits au sein de l’entreprise ? Vous êtes donc sûrement à l’écoute, empathique et avez l’esprit d’équipe. 
  • Vous avez déjà développé un projet complexe en peu de temps ? Vous êtes alors organisé, capable de travailler sous pression et de résister au stress. 
  • Vous avez participé à l’organisation d’un évènement ? Vous avez donc certainement des capacités de coordination, de communication et de planification.
     

Vous pouvez également vous baser sur vos évaluations professionnelles, qui en général mettent en avant les compétences. Certains d’entre vous ont dû passer des tests de personnalité dans le cadre de précédents recrutements, c’est le moment de les relire, s’ils ne sont pas trop anciens.   

Mais il est parfois difficile de faire cet exercice et alors l’avis de collaborateurs ou anciens collègues peut être riche d’enseignements. N’hésitez pas à leur demander leur avis ou à jeter un œil sur les compétences pour lesquelles vous avez été recommandé sur LinkedIn.  

Comment bien les mettre en avant ? 

Bien les renseigner 

De manière logique, la meilleure manière de les mettre en avant c’est avant tout de les renseigner de manière pertinente sur les documents qui vous permettent de postuler, à savoir :  

  • votre CV,  
  • vos éventuelles lettres de motivations, 
  • et vos réseaux sociaux professionnels comme LinkedIn. 

 

Qu’entendons-nous par “ de manière pertinente” ? Il faut qu’il y ait une cohérence avec votre parcours et vos ambitions mais aussi avec l’entreprise dans laquelle vous briguez un poste. En effet, l’objectif est de permettre aux recruteurs de comprendre la transversalité de votre profil et votre capacité à vous adapter au poste qu’il offre au sein de son entreprise.  

N’hésitez pas ainsi, en amont de vos entretiens, à lister quelles sont les compétences recherchées par l’entreprise, via l’offre d’emploi, afin de souligner ce que vous pouvez lui apporter. 

Les illustrer d’exemples concerts 

Mais lister vos compétences ne fait pas tout. Il faut que vous soyez préparé à les expliquer en vous fondant sur des exemples concrets : le rôle que vous avez joué dans tel ou tel projet, les résultats obtenus, les diverses situations professionnelles auxquelles vous avez été confrontées etc.  

 

Cela pourrait vous intéresser

Connect

Pour recevoir nos derniers articles sur la Data et l'Intelligence Artificielle, abonnez vous à Connect, l’email qui fait du bien à vos données.

Le Pont Learning