Accueil   >   Blog   >   Révolution de la formation continue : les cas d’usages de l’IA

Révolution de la formation continue : les cas d'usages de l'IA

Métiers Data & IA

Ressources Humaines

Dans un monde en constante évolution, la formation continue est devenue un pilier essentiel pour maintenir la compétitivité des entreprises. Avec l’avènement de l‘intelligence artificielle (IA), de nouvelles opportunités se dessinent pour transformer la manière dont nous apprenons et évoluons professionnellement. Dans le monde de la formation professionnelle, l’Intelligence Artificielle (IA) se positionne comme le catalyseur d’une transformation profonde.

Au-delà des simples algorithmes, elle offre aux responsables de formation un terrain fertile pour cultiver des expériences d’apprentissage novatrices et adaptées. Dans cet article, nous explorerons comment l’IA peut notamment automatiser les tâches administratives, personnaliser l’apprentissage pour les apprenants, et fournir des analyses prédictives pour améliorer les programmes de formation. Quels sont les cas d’usages concrets à mettre en place dans son entreprise ? Explorez avec nous le champ des possibles qu’offre l’IA dans la formation continue.

IA : quels bénéfices pour la formation professionnelle ?

Un gain de temps dans la gestion des formations

  • Génération automatique des contenus et des évaluations
  • Recommandation automatique de formations aux apprenants
  • Remontée d’informations clés directement exploitables

Des formations plus efficaces et un meilleur ROI

  • Des expériences d’apprentissages plus riches et interactives
  • Des parcours de formation adaptés aux besoins de chaque salarié
  • Un meilleur engagement des apprenants

Amélioration de la qualité et de la cohérence des formations 

  • Évaluation automatique des réponses des apprenants
  • Commentaires constructifs en temps réel
  • Évaluation objective et uniforme

L’impact de l’IA sur la formation professionnelle

L’impact de l’Intelligence Artificielle sur la formation professionnelle est indéniable et continuera de croître avec les avancées technologiques à venir. En particulier, le domaine de la formation à distance (e-learning et digital learning) est en pleine mutation.

Des méthodes autrefois rigides cèdent la place à des approches interactives et dynamiques. De plus, l’intégration de l’IA dans la formation professionnelle transforme le rôle traditionnel des professionnels de la formation.

Vers une disparition des formateurs ?

L’essor de l’intelligence artificielle (IA) dans le domaine de la formation soulève des interrogations quant à l’avenir du métier de formateur. Certains craignent que l’IA ne vienne à remplacer les formateurs humains, les rendant obsolètes.

Cependant, il est important de souligner que l’IA n’a pas vocation à se substituer aux formateurs, mais plutôt à les accompagner et à les outiller pour qu’ils puissent mieux remplir leurs missions. En effet, même si l’IA possède des atouts indéniables, les formateurs doivent s’adapter et tirer parti de ses avantages, tout en offrant une dimension humaine indispensable.

Ainsi, loin de menacer le métier de formateur, l’IA permet de le réinventer et de le valoriser. Les formateurs de demain seront des experts en pédagogie et en technologie, capables de mettre en œuvre des solutions d’IA pour optimiser l’apprentissage de leurs élèves ou apprenants. Ils joueront un rôle crucial dans l’accompagnement des apprenants, l’évaluation de leurs progrès et la création d’un environnement d’apprentissage stimulant et bienveillant.

Transformation des métiers RH et de la formation

Tout comme les formateurs, les responsables RH et les managers en développement des compétences (L&D) voient leurs responsabilités évoluer avec l’avènement de l’IA. Cette technologie introduit une automatisation poussée dans divers aspects, notamment :

  • la création de contenus pédagogiques (textes, images, vidéos) et d’évaluations ;
  • la sélection de contenus provenant du web (articles, vidéos, livres), enrichissant ainsi les ressources accessibles aux apprenants ;
  • la catégorisation des formations grâce à l’attribution automatique de mots-clés.

Cela se traduit par un gain de temps et une assurance de fournir des supports pédagogiques adaptés aux besoins spécifiques des apprenants à tout moment.

IA : cas d’usages en amont de la formation

Analyse prédictive des besoins en compétences 

L’IA peut analyser les données sur les performances passées et les tendances du marché du travail pour aider les RH à identifier les compétences futures nécessaires au sein de l’entreprise. Cette analyse prédictive permet aux RH de concevoir des programmes de formation ciblés pour répondre aux besoins futurs de l’organisation.

Aide à la mise en place d’un référentiel de compétences ?

Renforcer l’efficience de la création et de la mise à jour du référentiel

L’IA automatise la collecte et l’analyse des données provenant de sources multiples (descriptions de postes, offres d’emploi, CVs, évaluations de performance, etc.), extrayant automatiquement les compétences clés, les compétences transversales et les nouvelles compétences émergentes.

Cette automatisation permet de :

  • Gagner du temps précieux habituellement consacré à des tâches manuelles fastidieuses.
  • Améliorer la fiabilité et la cohérence des données de compétences.
  • Identifier les écarts de compétences critiques pour cibler efficacement les actions de formation.

Structurer le référentiel de manière claire et efficiente

L’IA propose des fonctionnalités avancées pour structurer votre référentiel de compétences :

  • Génération de taxonomies de compétences hiérarchiques et organisées, facilitant la navigation et la compréhension.
  • Rédaction de fiches de compétences complètes et précises, incluant des définitions claires, des exemples concrets et des niveaux de maîtrise.
  • Mise à jour automatique du référentiel en fonction des nouvelles données et des évolutions du marché.

Optimiser la diffusion et le suivi de votre référentiel

L’IA facilite la diffusion du référentiel de compétences auprès de l’ensemble des collaborateurs, via des canaux multiples tels que le portail RH, l’intranet ou des applications mobiles.

De plus, elle permet de suivre l’utilisation du référentiel et d’en mesurer l’impact sur les performances individuelles et collectives.

Aide à la création de contenus pédagogiques

Génération de contenus pédagogiques sur mesure

  • Exercices et quiz personnalisés : Khan Academy utilise l’IA pour adapter les exercices et quiz de mathématiques à chaque élève en fonction de son niveau et de ses progrès. L’IA analyse les réponses de l’élève et propose des exercices de difficulté croissante pour l’aider à progresser à son rythme.
  • Rédaction de contenus pédagogiques : IBM Watson Education propose un outil d’IA capable de générer des fiches informatives, des articles et des scénarios pédagogiques personnalisés en fonction des besoins spécifiques d’un cours ou d’un programme d’apprentissage. L’outil s’appuie sur des données et des connaissances expertes pour créer des contenus factuellement précis et adaptés au public cible.
  • Traduction de contenus : Duolingo utilise l’IA pour traduire ses cours de langues dans plus de 30 langues, permettant aux apprenants d’apprendre une langue étrangère dans leur langue maternelle. L’IA garantit une traduction précise et fluide, favorisant une expérience d’apprentissage optimale.

Développement de contenus pédagogiques interactifs et immersifs

  • Simulations et jeux pédagogiques : Classcraft utilise la réalité augmentée et l’IA pour créer des simulations et des jeux pédagogiques immersifs qui permettent aux élèves d’apprendre en s’amusant. Par exemple, les élèves peuvent explorer le corps humain en réalité augmentée ou participer à des jeux de stratégie pour apprendre les mathématiques.
  • Réalité virtuelle et augmentée : Google Expeditions propose des visites virtuelles de musées et de sites historiques en réalité virtuelle, permettant aux élèves de découvrir le monde entier en classe. L’IA enrichit l’expérience en fournissant des informations contextuelles et des interactions interactives.
  • Chatbots pédagogiques : Duolingo utilise un chatbot doté d’IA pour accompagner les apprenants dans leur pratique de la langue étrangère. Le chatbot peut répondre aux questions des élèves, les encourager et les aider à corriger leurs erreurs.

Deux idées à mettre en place :

  • Personnaliser vos parcours de formation. Par exemple, l’IA appliquée à la formation vient analyser le profil de votre apprenant pour lui proposer un parcours personnalisé en fonction de ses attentes et de ses besoins de montée en compétences. Poussée plus loin, la technologie vous aide à aller jusqu’à l’apprentissage adapté, soit jusqu’à la génération d’un parcours qui change en fonction de l’analyse du style d’apprentissage spécifique de l’apprenant.
  • Générer des contenus de formation automatiquement. Il peut s’agir de contenus textuels, mais aussi de contenus visuels (images et vidéos) qui peuvent être créés de manière automatisée, à partir d’un simple prompt. Notez que l’IA vous permet également de traduire automatiquement vos contenus de formation : pratique dans une stratégie multi-langage !

Pendant la formation : 3 cas d’usages de l’IA

Si l’on reprend la taxonomie proposée par Holmes, Bialik & Fadel dans leur ouvrage Artificial Intelligence In Education. Cette taxonomie met en évidence 3 champs d’usages :

  • Une activité/parcours de formation, avec un usage des données et des analyses pour adapter continuellement le parcours d’apprentissage de l’utilisateur.
  • L’environnement d’apprentissage : elle guide l’apprenant vers les bonnes personnes, apporte un support sur toutes les tâches non formatives.
  •  L’optimisation du processus d’apprentissage : l’IA devient l’assistant du formateur ou du concepteur. Elle lui fournit des recommandations spécifiques liées à chaque apprenant / au groupe et le débarrasse des tâches sans valeurs ajoutée pour former

La personnalisation de l’apprentissage et des parcours de formation grâce à l’IA

L’IA permet de créer des expériences d’apprentissage personnalisées en analysant les données sur les performances et les préférences des apprenants. En utilisant des algorithmes de machine learning, les plateformes de formation peuvent recommander des contenus adaptés à chaque individu, maximisant ainsi l’efficacité de la formation.

  • L’apprentissage différencié :
  • L’apprentissage personnalisé :
  • L’apprentissage adaptatif ou « adaptive learning » : modalité pédagogique dont la finalité est de préconiser des contenus adaptés aux compétences et aux besoins particuliers de chaque apprenant.

L’environnement d’apprentissage

L’IA combinée à la RV offre des expériences de formation immersive, permettant aux apprenants de pratiquer des compétences dans des environnements virtuels réalistes. Que ce soit pour simuler des scénarios professionnels complexes ou pour fournir une formation pratique dans des domaines tels que la maintenance industrielle ou la médecine, la RV alimentée par l’IA révolutionne la manière dont nous apprenons.

L’optimisation de l’apprentissage

Grâce aux chatbots et aux agents conversationnels alimentés par l’IA, les apprenants peuvent bénéficier d’un mentorat virtuel personnalisé. Ces assistants virtuels peuvent répondre aux questions, fournir des conseils et guider les apprenants tout au long de leur parcours de formation, offrant ainsi un soutien continu et individualisé.

Et après la formation ? La collecte et l’analyse de données simplifiée

L’IA peut permettre d’assister les responsables de formation dans bon nombre de leurs tâches quotidiennes – en accélérant la collecte et le traitement de données, pour les laisser se concentrer sur les tâches à forte valeur ajoutée.

Automatiser le processus de feedbacks

En analysant les réponses aux questions, les interactions avec le contenu et les performances des apprenants, l’IA peut automatiser le processus d’évaluation et de feedback.

De plus, elle peut générer des recommandations d’amélioration en temps réel, permettant ainsi aux apprenants de progresser de manière continue.

Faire émerger des insights pour :

  • Générer des catalogues de formation personnalisés basés sur les compétences et postes de vos apprenants
  • Création d’un stratégie pédagogique en cherchant les différents besoins potentiels de vos collaborateurs en termes de montée en compétences, en fonction de vos fiches de poste ou votre référentiel métiers
  • Gérer les compétences facilement en créant des parcours de formation personnalisés.

Deux idées à mettre en place :

  • Générer des insights sur votre stratégie de formation. Par exemple, il est possible de demander à l’IA de se mettre dans la peau de l’un de vos groupes d’apprenants pour identifier les besoins de formation de ses collaborateurs, et de générer des idées de formations attractives.
  • Analyser des amas de données gigantesques de manière tangible. Par exemple, donnez à l’IA votre référentiel métier pour qu’elle analyse les formations à proposer pour passer d’un niveau à un autre. Vous pouvez également lui faire analyser les feedbacks sur vos formations pour en dégager les grandes tendances ou les grandes optimisations à mener dessus.

Les limites de l’usage de l’IA en formation

Voici les principes fondamentaux qui demeureront immuables malgré l’intégration de ChatGPT dans la formation professionnelle

  • Rien ne remplacera le bon vieux savoir-faire des formateurs qui mettent la barre haute en matière d’enseignement.
  • On aura toujours besoin d’un petit coup de pouce humain pour booster l’apprentissage et encourager la collaboration.
  • Les évaluations régulières restent la clé pour mesurer les progrès et adapter les méthodes en fonction.
  • L’expérience pratique et les mains dans le cambouis continueront d’être les meilleurs profs pour apprendre des compétences spécifiques.
  • La motivation et l’enthousiasme de l’apprenant seront toujours le carburant indispensable pour une formation qui décolle.
Le Pont Learning