Lexique du décisionnel : mieux comprendre les termes de la Business Intelligence

Business Intelligence

Pour tout domaine fonctionnel, un vocabulaire spécifique est nécessaire pour échanger entre les intervenants. Par exemple, les spécialistes de l’automobile utilisent le mot carrossage pour parler de l’angle des roues du véhicule par rapport à un axe vertical. Celui-ci peut paraître obscur ou hermétique aux néophytes du domaine en question. Dans le monde du décisionnel, l’expérience montre, au travers des échanges avec quelques milliers de personnes formées ces dernières années, informaticiens ou utilisateurs finaux, que le vocabulaire n’est pas toujours normalisé.

Ainsi le Datawarehouse rencontré dans une société A, s’appelle Datamart dans la société B, Infocentre dans la société C, voire InfoService dans la société D. Vous trouverez ci-après quelques définitions de termes rencontrés habituellement dans le monde du décisionnel. Pour les cas ambigus comme ceux présentés plus haut, je me suis basé soit sur la définition originelle (Infocentre), soit sur les usages les plus courants (Datawarehouse, Datamart).

1. Le décisionnel 

Ensemble des solutions informatique mettant à disposition des utilisateurs les données et les logiciels permettant d’analyser l’activité de l’entreprise. Les anglo-saxons utilisent l’expression Business Intelligence, devenue BI pour les initiés.

2. Infocentre

Ancêtre des bases décisionnelles. Il s’agit d’une copie de la base de données de l’application opérationnelle. Ainsi, les analystes disposent d’une base dédiée et ne ralentissent pas l’application opérationnelle en raison d’accès simultanés trop nombreux sur la même base de données.

3. Datawarehouse

Base de données qui stocke toutes les données de l’entreprise, quelles que soient leur origine et leur usage. Il s’agit donc d’une base intermédiaire, qui n’est pas interrogée par les utilisateurs.

4. Datamart

Base de données qui stocke des données à usage décisionnel pour les utilisateurs d’un domaine fonctionnel (ex : datamart RH, datamart Achats, …).

Elle a pour source principale les données provenant des systèmes opérationnels, enrichit de données telles que l’année, le trimestre, le mois correspondant aux dates des opérations, telles que les mesures calculées avec ces données (Chiffre d’affaires, marge, masse salariale, …), mais également de données externes à l’entreprise (études de marché, …).

5. ETL

Logiciel qui permet de récupérer les données quelles que soient leur origine (applications opérationnelles, études de marché achetées à l’extérieur, Open Data, …) et quelles que soient leur structure (base de données, fichiers TXT, fichiers Excel, données issues de Web Services, …).

Après traitement de ces données, tels que vérification (cohérence fonctionnel, gestion des rejets pour les données fausses ou incohérentes), création de données (découpage des dates pour calculer l’année, le trimestre, le mois, …) et calcul des mesures, celles-ci sont déposées dans la ou les bases décisionnelles que sont les datamarts.

6. Tableau de bord

Type de représentation des données (tableau, tableau croisé, graphique) contenant différentes fonctionnalités d’analyse (formules de calculs, formatage conditionnel, …).

7. Rapport

Document regroupant différents tableaux de bord.

8. Rapport ad-hoc

Rapport simple réalisé en quelques clics par l’utilisateur final.

9. Outil de restitution

Famille de logiciels proposés aux utilisateurs pour réaliser leurs rapports.

10. Data Visualization (DataViz)

Terme apparu récemment, associé à la mise à disposition de nouvelles représentations des données, telles que les cartes de chaleur, les graphes Mekko, …

11. Data Storytelling

Racontez une histoire avec les données. L’auditoire se souviendra bien mieux de celle-ci que de tableaux de chiffres.

12. BI en libre service 

Proposer aux utilisateurs des logiciels qui leur permettent de réaliser les rapports eux-mêmes, en naviguant dans les données pour récupérer celles dont ils ont besoin. Il est alors indispensable de leur mettre à disposition des données qui ont été au préalable validées.

13. Mesure

Donnée calculée permettant de mesure l’activité (chiffre d’affaires, masse salariale, montant des en-cours, …).

14. Indicateur

Association de plusieurs mesures afin de décrire la situation (nous constatons que sur 75% des clients français dont l’âge moyen dépasse 40 ans, nous réalisons un chiffre d’affaires supérieur à 200€).

15. Dimension

Ensemble de critères d’analyse organisés de manière hiérarchique, communément appelé axe d’analyse. L’exemple le plus courant est la dimension Temps, découpée en Année, Semestre, Trimestre, Mois, Jour.

16. Cube de données ou Base OLAP (On Line Analytical Processing)

Il s’agit d’une base de données qui permet de gérer le stockage de données organisées de manière hiérarchique et de stocker les valeurs des mesures aux différentes intersections (par exemple, CA en France en 2016, CA en France au 1er semestre 2016, marge en Italie en janvier 2016, …).

17. Analyse multidimensionnelle

Navigation dans les différentes dimensions de données, en passant d’un étage à l’autre de la hiérarchie, soit de manière visuelle (Drill Down en descendant vers le détail, Drill Up en remontant vers le global), soit au travers de formules de calcul.

18. Fonctions MDX (Multi Dimensional eXpression)

Fonctions permettant de réaliser des calculs sur des données organisées de manière hiérarchique. Elles permettent par exemple de connaître le chiffre d’affaires total des petits enfants de l’année 2018, c’est-à-dire de cumuler les chiffres d’affaires des trimestres de 2018, dans une hiérarchie Année.

Cette liste de définitions n’est pas exhaustive, mais elle contient les termes les plus couramment utilisés dans le domaine du décisionnel, en particulier lors des échanges avec les utilisateurs finaux.

Connect

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent

Le Pont Learning